Flash Info

  • http://www.ambafrance-ht.org/spip.php?article777 ; situation des enfants haïtiens
  • (source haiticollectif@yahoogroupes.fr) 18 janvier 2010, rencontre entre Monsieur Jean-Paul Monchau, ambassadeur pour la France de l'adoption Internationale et le Collectif pour l'évacuation des enfants en-cours d'adoption en Haïti (http://rapatriement -haiti.over- blog.com/)
    La position du gouvernement français
    1) L'état français a décidé de faire sortir rapidement du pays, tous les enfants adoptés ayant un passeport ou un visa.
    2) Dans les jours à venir, au plus dans les semaines qui viennent, les familles ayant un jugement d'adoption vont bénéficier d'une accélération de procédure et les enfants pourront arriver en France.
    3) Les parents dont les démarches administratives n'ont, en revanche, pas fait avant la catastrophe l'objet d'un jugement d'adoption en bonne et due forme ne peuvent espérer dans l'immédiat un rapatriement de leurs enfants.
    La position du collectif pour l'évacuation des enfants en cours d'adoption en Haïti
    914 adoptions en cours en France ont été recensées à ce jour
    123 jugements ont été répertoriés
    Nous n'avons pas les chiffres concernant les passeports et visas établis
    Nous saluons les avancées des points 1 et 2, mais nous continuons la mobilisation pour les dossiers majoritaires laissés pour compte.
    Ces parents là, la grande majorité, doivent continuer à rassembler les pièces de leurs dossiers et les éléments de preuves en leur possession. Un envoi par courrier au SAI est recommandé (57, bd des Invalides ,75007 Paris)
    Ci-dessous compte-rendu de la réunion selon notre prise de notes
    Point Général
    Depuis la reprise des communications, un recensement via les OAA (Organismes Autorisées pour l'adoption) a été fait sur l'état de chaque crèche. Les OAA comme les Individuels relaient en permanence l'information sur la difficulté grandissante des crèches en terme alimentaire
    Les évacuations sanitaires vers la Martinique et la Guadeloupe concernent l'ensemble des enfants blessés et sera effectué le plus rapidement possible.
    Position de l'état Français
    L'état français a décidé de faire sortir rapidement du pays, tous les enfants ayant un passeport ou un visa.
    Dans les jours à venir, au plus dans les semaines qui viennent, les familles ayant un jugement d'adoption vont bénéficier d'une accélération de procédure et les enfants pourront arriver en France.
    Ceux qui n'auraient pas encore adressé à la SAI tout élément témoignant de ce jugement (courrier.fae- sai@diplomatie. gouv.fr Indiquer dans le sujet du mail JUGEMENT HAITI)
    L'ensemble de ces démarches respecte le cadre de la convention de La Haye, est en accord avec l'éthique de ONG spécialisées, et garantit ainsi la validité de l'action française.
    Ce qui se passe en Haïti du côté de l'adoption
    - Le président Préval a désigné le ministre de la jeunesse et des sports Evans Lescouflair comme responsable des questions d'adoptions
    - A l'ambassade de France, Mme Annick MayaKas est responsable des visas. Dans cette période de crise, c'est vers elle que doivent se tourner avocats et directrices de crèches pour amener des preuves de l'état d'avancement de vos dossiers, s'il y en a. Faites passer cette information, c'est très important quelque soit l'étape de votre procédure.
    Rapporteur : Emmanuelle Guerry
    (Le MAE a publié un communiqué sur le sujet,(http://www.diplomat ie.gouv.fr/ fr/pays-zones- geo_833/haiti_ 513/france- haiti_1218/ presentation_ 4655/seisme- haiti-situation- enfants-haitiens -18.01.2010_ 79069.html)
  • Pour info, les enfants qui ont pu rejoindre les Pays-Bas avaient des dossiers qui arrivaient en fin de procèdure (source pays-bas)
  • HAITIAN PRESIDENT RENE PREVAL HAS GIVEN PERMISSION FOR ALL CHILDRN IN THE ADOPTION PROCESS TO LEAVE HAITI AND JOIN THEIR "FOREVER" FAMILIES IN THEIR ADOPTIVE COUNTRIES!  recherchons source officielle de ce message

**********************************************************************************************************************************************************************************